AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


The Hunger Games RPG

Un jeu imposé, 24 candidats, seul le gagnant survivra. Puisse le sort vous être favorable
 

Partagez | 
 

 Faut-il vraiment un nom au sujet ? .-. [PV Alek Joyle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Scarlett Robins
- District Un -
avatar


En savoir plus

MessageSujet: Faut-il vraiment un nom au sujet ? .-. [PV Alek Joyle]   Dim 24 Mar - 20:20

Laurel Molnor ~ District 3



Je regarde le terrain d'entraînement. Il fallait que j'apprenne le plus de choses possibles pendant ces quelques jours. Ma survie dépendrait sûrement de ça.
Je n'avais pas beaucoup de mal à assimiler les choses. C'était même facile.
Je regarde les autres. Personne ne semble se préoccuper de moi. Comme si j'étais invisible.
Une fois qu'on a fini de nous présenter chaque atelier, je me dirige vers l'atelier des plantes. Si jamais une blessure s'infectait ou que je devais simplement me nourrir, cela me serait utile.
Je suis la seule à cet atelier, les autres préférant apprendre à se battre.
Je finis par les rejoindre et à m'entraîner à l'épée.
J'en prends deux. Avoir une arme dans chaque main me confère un sentiment de puissance. Je m'entraîne jusqu'à ce que je me fatigue.
Je m'entraîne à courir, au tir à l'arc... je mets également des stratégies au point, encore et toujours.
La première journée se passe vite, mais je suis épuisée.
Le lendemain, je m'entraîne encore à l'arc. Je suis persuadée d'y arriver lorsque que quelqu'un me bouscule. Ma flèche dérive et n'atteint pas sa cible.

- Eh, tu peux pas faire attention ?! je peste en regardant le fautif méchamment.

Cette méchanceté dans mon regard comme dans ma voix est nouvelle pour moi mais cela fait du bien de laisser un peu la colère sortir.
Je m'en vais, sans me retourner. Je vais m'entraîner à autre chose si on ne peut plus tirer une flèche sans être bousculé.
à l'heure du repas, je vais au refectoire. Je vois que des groupes ce sont déjà formés, mais moi je reste seule.
Je m'assois sur une table vide et commence à manger, en regardant droit devant moi d'un air absent.
Déjà, je savais qu'il ne fallait pas que je me joigne au bain de sang au tout début du jeu. Je devais partir en courant, le plus vite possible. Et si possible, ramasser quand même quelque chose - n'importe quoi - à la corne d'abondance avant de partir. Ensuite, il fallait que je trouve de l'eau. Puis que je me fabrique des armes si je n'en avais pas. Et trouver un endroit sûr.
Quelqu'un arrive et s'assoit en face de moi, sans m'en demander la permission, alors que je suis perdue dans mes réfléxions stratégiques.
Je lève les yeux et vois que c'est la personne qui m'avait bousculée, peu de temps avant. Peut-être n'avait-elle pas fait exprès, ou alors je serai de nouveau bouc-émissaire, comme dans mon district.
Je ne me préocuppe pas de lui. Il finira par partir. Peut-être venait-il chercher vengeance parce que je lui avais mal parlé ou... que sais-je ?

_________________
Laurel Molnor, tribut féminin du District 3


Scarlett Robins, District 1:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alek Joyle
- District Un -
avatar


En savoir plus

MessageSujet: Re: Faut-il vraiment un nom au sujet ? .-. [PV Alek Joyle]   Dim 24 Mar - 22:24



I. Une alliance ?
| Laurel & Alek |



Je saisis la poignée d'un sabre disposé sur un étalage contenant bon nombre d'armes et me mis en garde. Quatre mannequins apparurent alors, formant un carré autour de moi. Ma lame partit alors en direction du mannequin à ma gauche et sa tête voltigea. Dans le même mouvement, je tranchais le bras de celui à ma gauche et me retournais pour planter la pointe de mon sabre dans le crâne du troisième. Je le dégageais et coupais en deux le dernier. L'action avait duré moins de trente secondes. Un sourire satisfait se dessina sur mes lèvres. Trois morts, un hors d'état de nuir. Bien sur, sur des tributs ce serait plus compliqué étant donné qu'ils pourraient esquivés ou s'enfuir pour les moins doués, mais mes coups étaient rapides et préçis. Je continuais à perfectionner d'autres enchaînements differents et passer ensuite au combat à mains nues. Ça n'avait rien d'extraordinaire pour moi cette salle d'entraînement. Dans mon district, je m'entrainais pratiquement tous les jours au combat. Justement, ici ils proposent d'autres ateliers. Sur les plantes, le camouflage. Chose que je n'ai jamais étudié, mais ce serait plutôt une bonne idée. Ce serait bête de mourir d'une maladie ou d'une blessure infectée. 

Je me dirige donc vers les ateliers et quand je passe devant le stand de tir à l'arc, je bouscule une jeune fille sans le vouloir. La flèche qu'elle avait encoché n'atteint pas du tout la cible et avant que j'ai pus ouvrir la bouche, elle se tourna vers moi et me lança un regard noir.

Eh, tu peux pas faire attention ?!

Je hausse les sourcils et je n'ai pas le temps de dire un mot qu'elle s'éloigne déjà. Je la regarde s'éloigner. De petite taille, enfin de taille moyenne, mais petite de mon point de vue, pas forcement musclée, mais elle n'a pas l'air fragile et de longs cheveux blonds ondulés lui tombe dans le dos. Je ne m'attendais pas à cette réaction de sa part en la voyant, mais cette apparence de fille fragile et vulnerable a l'air de cacher un sacré caractère. Du moins c'est ce qu'elle venait de me montrer. Ici, il fallait se méfier de tout le monde. Chaque tribut à sa technique, certains font croirent qu'ils sont faibles et apeurés, d'autres essaient d'impressioner les autres pour faire peur et dissuader leurs adversaires de s'attaquer à eux. Pour ma part, je suis moi même. Aucune idée de l'impression que je renvois, mais je ne fais rien de spécial pour essayer de sauver ma peau. Certains doivent savoir que je suis un carrière, d'autres non. Et ils n'ont pas forçement besoin de le savoir. Il faudrait d'ailleurs que je pense à ma façon de proceder. Rester au bain de sang ou fuir ? M'allier avec les autres carrières ou rester seul ? Je suis un assez bon menteur. Je pourrais peut-être m'allier avec la fille de mon district et les tributs du deux, récuperer de la nourriture et des armes à la corne d'abondance et fuir ensuite. Rester avec les carrières ne me disais rien qui vaille. La plupart du temps, ils finissaient par s'entretuer et dans ce cas là, mes chances de survies serait encore plus faible. Ou alors je fuyais dès le début ? Cela surprendrait beaucoup de mondes étant donné que dans la plupart des editions des Hunger Games, les carrières restaient ensemble. Moi, tout ce que je veux, c'est rentrer chez moi. Tout les tributs ici présent le veulent. 

En entrant dans le réfectoire, je peux voir que certains groupes se sont déjà formés. Pour le moment, je préfère rester seul. Je sais me battre, je sais me défendre. Je sais un peu chasser, mais je ne l'ai pas beaucoup fait. Dans mon district, il n'y a pas besoin de le faire. Par contre, je n'ai aucune connaissance dans le domaine des plantes ou des soins et je ne dois pas être le plus rusé. Si je dois m'allier avec un tribut, je le ferais avec un qui en vaut la peine et qui pourrait être utile. Cependant, il faudrait que j'évite de trop me rapprocher d'un tribut. Je m'attache facilement au gens et dans l'arène, il n'y qu'un survivant à la fin et je ne souhaite pas voir des tributs à qui je me suis attaché mourir sous mes yeux.

Mon regard tombe alors sur la jeune fille blonde que j'ai bousculé tout à l'heure. Elle avait l'air d'avoir un fort caractère et je l'ai aperçu aux ateliers des plantes. Et elle avait eu l'air de se débrouiller avec une épée entre les mains. Après tout pourquoi pas ? Au pire, je pourrais toujours changer d'avis. Je me dirigeais vers la table où elle était installée après avoir pris mon repas sur un plateau. Elle regardait droit devant elle, les yeux dans le vide. Je m'assois face à elle et son regard gris se pose rapidement sur moi avant de retourner sur son repas. Elle ne fait apparament pas du tout attention à moi, comme ci je n'étais pas là. N'ayant pas très faim, je recule mon plateau et croise les bras sur la table.

Salut.

Elle n'a pas l'air décidée à parler, gardant son regard dans le vide sans se préoccuper de moi. Si c'est à cause de tout à l'heure ... 

Je suis désolé pour tout à l'heure

Mes paroles me surprirent légèrement. Mais bon ... Ce n'est pas en cognant que j'allais reussir à gagner la confiance de quelqu'un et je pouvais encore moins esperer faire une alliance.

Je m'appelle Alek, et toi ?

Elle lève les yeux, bon c'est déjà ça ! Peut être savait elle que j'étais un carrière et c'était peut être pour ça qu'elle ne souhaitait pas parler. Il faut dire que si je venais d'un autre district que le 1, 2 ou 4 et que un carrière venait me voir, je penserais immediatement qu'il se jouait de moi et qu'il me tuerait sans hésitation quand il se retrouverait face à moi. Mais tous les carrières ne sont pas comme ça ! Elle en a la preuve vivante face à elle. Certes, si une alliance prenait forme, elle finirait forcement par être briser, mais je ne me cassais pas la tête à venir à la même table qu'elle et lui parler pour la tuer dès que je serais face à elle.


[j'arrivais pas à dormir donc voilà ^^ si quelque chose te vas pas, dis le moi (;]


_________________


Dernière édition par Alek Joyle le Dim 7 Avr - 17:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scarlett Robins
- District Un -
avatar


En savoir plus

MessageSujet: Re: Faut-il vraiment un nom au sujet ? .-. [PV Alek Joyle]   Mer 27 Mar - 16:46

- Je suis désolé pour tout à l'heure.

Bon, de toute façon, ce n'est pas grave. Du moment qu'il ne fait pas dévier mes flèches lorsque je voudrai vraiment tuer quelqu'un - s'il se trouvait près de moi à ce moment-là - ça n'a rien de dramatique.
De toute façon, pour tuer les autres tributs, je vais essayer de miser sur la discretion.
J'aimerai rentrer dans mon district et montrer aux autres que ma famille n'est pas maudite, que les Molnor peuvent gagner aux Hunger Games. Montrer aussi à ces idiots de mon lycée que la fille qu'ils ont martyrisé a gagné aux Hunger Games.
Cependant, je ne réponds pas au garçon qui vient d'arriver.
Je fais mine de l'ignorer.

- Je m'appelle Alek, et toi ?

Je le regarde enfin. Il est plus âgé que moi, et il a les cheveux bruns. Je ne m'attarde pas plus sur son physique. Je ne fais jamais attention au physique des gens, ça n'allait pas commencer maintenant.
Par contre, je regarde son t-shirt. Sur son épaule, il y a le numéro de son district, ça pourrait me donner une petite idée de ce qu'il veut.
District 1. Génial, un carrière. Par contre, je trouve étrange le fait qu'il n'est pas avec les autres carrières. Ils forment souvent une alliance.
Peut-être qu'il a été envoyé pour sympathiser, puis pour m'éliminer plus facilement une fois dans l'arène.
Enfin, de toute façon, ce n'est pas moi qui constituerai un risque...

- Laurel. Je m'appelle Laurel.

Je n'ajoute pas plus de mots.
Je ne suis pas du genre à sympathiser facilement. On pense souvent que je suis associale, et que je me prends trop bien pour les autres parce que je suis surdouée. Mais c'est faux. Ce sont les autres qui me jugent sans me connaître.
Je n'ai jamais eu d'amis. Et lorsque je sympathise trop avec une personne, je fais tout pour me mettre à la detester. Une sorte de protection mentale, sûrement. Peut-être que je suis associale, mais pas prétentieuse en tout cas, c'est certain.
Si je voulais survivre dans l'arène, je ne pouvais compter que sur moi. Il fallait que je me fasse la plus petite et discrète possible. Agir dans l'ombre.
Je n'étais pas très forte physiquement. Je pourrai esquiver une attaque facilement et frapper mais face à un carrière - comme celui qui se tenait devant moi - j'avais peu de chance de m'en sortir. Non seulement je fatiguais facilement mais ma force de frappe n'était pas puissante.
Je prends une bouchée de ce que je suis en train de manger et jette un coup d'oeil à Alek - c'est bien comme ça qu'il avait dit qu'il s'appellait, non ?
Mais après tout, si je m'alliais aux carrières... ils pourraient tuer les autres à ma place. Et moi, je mettrai des plans au point pour eux. On se complétait : ils sont forts physiquement, et moi, je réfléchis. Et si les choses se compliquent, je m'en irai simplement dans la nuit histoire de ne pas me faire tuer par les carrières - je ne tenais pas à me retrouver face à eux.
C'est tout à fait faisable...
Mais une question me brûle la gorge et, pour une fois, je ne peux m'empêcher de la poser :

- Qu'est-ce qui te pousse à venir me parler ?

_________________
Laurel Molnor, tribut féminin du District 3


Scarlett Robins, District 1:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alek Joyle
- District Un -
avatar


En savoir plus

MessageSujet: Re: Faut-il vraiment un nom au sujet ? .-. [PV Alek Joyle]   Sam 13 Avr - 18:45



I. Une alliance ?
| Laurel & Alek |


<<Laurel. Je m'appelle Laurel. >>

Ses premières paroles depuis que je me suis assis. Et autant le dire, elles ne vous amène pas à une grande discussion. Elle a plutôt l'air d'être assez réservée. Je ne fis aucun commentaire, continuant de la regarder. J'ai vu son regard se posait sur mon épaule. Elle a donc vu que je venais du 1. Le fait qu'elle ne parle pas plus ne m'étonne pas tant que ça, dans un sens je la comprends. Elle se méfie, comme tout le monde. Et le fait que je sois un carrière doit l'amener à le faire encore plus. Je regarde se tenue à mon tour. District 3. Celui de la technologie. Les habitants de ce district sont en général assez intelligents, ce qui pourrait être plutôt une bonne chose étant donné que je ne suis pas le garçon le plus malin de Panem.

Je la vois jeter un coup d’œil aux autres carrières, sûrement pour voir s'ils ne sont pas en train de nous épier. Elle pense donc qu'ils m'ont envoyer la voir pour la rallier à nous ? Cela peut paraître étrange en effet que je sois pas avec eux, mais assis avec elle, une fille du district 3 qui n'a pas vraiment le physique d'une combattante. Pour le moment je n'ai parler à aucun d'entre eux, même pas à Skye, la fille de mon district. Je me contente de les observer et de voir de quoi ils sont capables. Aucun d'entre eux ne semble être très malin et pour ce qui est des plantes … Je n'en ai vu aucun à ces ateliers. De toute façon, ils sont toujours vides. Les tributs préfèrent apprendre à manier les armes plutôt que de savoir quelle plante peut soigner quelle blessure, ou comment peut-on faire pour filtrer l'eau. Résultat ? La plupart meurs non dans un combat, mais de déshydratation ou de l'infection de blessures. Mais il y a aussi les juges … Comment peu-on être assis dans une pièce et tuer des enfants en modifiant l'arène depuis un écran ? Ce pays craint vraiment …

Laurel lève alors la tête vers moi et prend la parole, me sortant de mes pensées.

<<Qu'est-ce qui te pousse à venir me parler ? >>

La question à laquelle je m'attendais était tombée. A moi d'y répondre, maintenant. Seulement … il n'y avait rien en particulier qui me poussait à venir la voir. Enfin si, mais je n'allais pas lui sortir comme-ça qu'elle pourrait être une bonne alliée. Si ? Je la regardais et pris la parole.

<<Tout d'abord, sache que je n'ai rien à voir avec les autres carrières. Une alliance avec eux ne m’intéresse pas vraiment pour le moment … Et je ne vais pas te mentir, si je suis venu te parler c'est tout simplement parce que tu pourrais être une bonne alliée. Je sais me battre et les gens de ton district sont assez intelligents il me semble. >>

Je la laissé réfléchir à ça et me forçais à manger même si je n'avais pas faim. Il y avait d'autres entraînements après et ce serait mieux si j'étais en forme. Je ne mangeais que la moitié et je reportais mon attention sur Laurel qui ne m'avais toujours pas répondu pour l'instant. Peut être souhaitait-elle voir de quoi j'étais capable avant ? J'étais du distrcit 1, mais rien ne lui prouvais que j'étais un carrière doué …

<<Je te laisse réflechir. En attendant … Un entraînement ça te dit ?>>

Je me levais avec mon plateau en mains et attendit de voir ce qu'elle allait faire …




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scarlett Robins
- District Un -
avatar


En savoir plus

MessageSujet: Re: Faut-il vraiment un nom au sujet ? .-. [PV Alek Joyle]   Dim 14 Avr - 13:29

- Tout d'abord, sache que je n'ai rien à voir avec les autres carrières. Une alliance avec eux ne m’intéresse pas vraiment pour le moment … Et je ne vais pas te mentir, si je suis venu te parler c'est tout simplement parce que tu pourrais être une bonne alliée. Je sais me battre et les gens de ton district sont assez intelligents il me semble.

Il avait l'air sincère mais rien ne me poussait à le croire. Mais une personne entraînée à se battre depuis presque sa naissance pouvait m'être utile, à condition de mettre fin à l'alliance à un moment donné. Et pourquoi est-ce qu'une alliance avec les autres carrières ne l'intéresseraient pas ? Peut-être qu'il était un peu plus intelligent que les autres carrières et qu'il s'était dit que faire une alliance avec un tribut d'un district basé plus sur l'esprit que sur le physique serait utile, pour pouvoir réfléchir à sa place. En même temps, je savais réfléchir mais je n'étais pas très musclée. Si une alliance avait lieu, ce serait assez intéressant parce qu'on se compléterait. Je pourrai mettre au point des plans et lui les appliquerai. Mon intelligence pourrait servir à quelque chose au moins. C'est ce que mon mentor m'avait dit.
Mais je ne l'avais pas vu à l'oeuvre. Pendant les entraînements, je faisais rarement attention aux autres. Pas du tout même.

- Je te laisse réflechir. En attendant … Un entraînement ça te dit ?

Hum, oui, bonne idée. Je pourrai voir ce dont il était capable, ainsi.
Il se lève avec son plateau et je fais de même.

- Oui, je veux bien.

Je pose mon plateau dans un casier prévu à cet effet et me dirige vers la salle d'entraînement, puis je me retourne pour voir si Alek me suit.

_________________
Laurel Molnor, tribut féminin du District 3


Scarlett Robins, District 1:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



En savoir plus

MessageSujet: Re: Faut-il vraiment un nom au sujet ? .-. [PV Alek Joyle]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Faut-il vraiment un nom au sujet ? .-. [PV Alek Joyle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La curiosité est un vilain défaut ?! [Sujet en commun N°3]
» La curiosité est un vilain défaut [Nicolas de Ruzé]
» "Rien ne sert de courir, il faut partir à point." Hum!
» Rien ne sert de courir ; il faut partir à point. [Seth & Eden]
» (Cirilla) Il en faut peu pour être heureux Vraiment très peu pour être heureux ♫

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hunger Games RPG :: • Panem • :: ▬ Le Capitole ▬ :: Le quartier des tributs. :: Le Gymnase d'Entraînement-