AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


The Hunger Games RPG

Un jeu imposé, 24 candidats, seul le gagnant survivra. Puisse le sort vous être favorable
 

Partagez | 
 

 Jour 6 - PV Laurel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alek Joyle
- District Un -
avatar


En savoir plus

MessageSujet: Jour 6 - PV Laurel   Dim 19 Mai - 18:13

¤ Alek Joyle ¤
¤ Tribut du district 1 ¤
Je marchais en compagnie de Laurel dans l'une des nombreuses galeries de cette foutue arène. Ca faisait plusieurs jours que nous y étions à présent et je pouvais dire que je n'étais pas au top de ma forme. La brulure que j'avais au mollet depuis que j'étais allé dans ce jardin carnivore me faisait encore mal et la blessure que j'avais recu au combat à la corne d'abondance aussi. Tous ça à cause d'un petit tribut du neuf. Elle était plutôt douée, mais elle s'était évanouie durant le combat et stupide que je suis je ne l'avais même pas achevée, profitant de l'attention que j'avais porté au combat avec Joe et le tribut du 12, elle s'était enfuie avec son allié. Mais elle avait reussi à me blesser et cette blessure m'handicapait. En plus des douleurs physiques, le mental en prenait un coup aussi. Les morts, le sang, les combats. J'avais tué trois tributs jusqu'à maintenant. J'essayais de ne pas penser à leurs familles, à leurs amis, qui devaient être en deuil. Si un tribut arrive à me tuer, je sais que Leah lui en voudrait comme pas possible. Je me demande ce qui arrivera si je gagne. Comment je vais supporter le regard des familles des tributs morts que j'aurais tué. Et après ? J'aurais une maison dans le quartier des vainqueurs, à manger, de quoi vivre. Je sortis de mes pensées en entendant un caillou rouler. Je saisis immediatement mon sabre. Si je voulais gagner il allait falloir que je sois plus prudent que ça. Je me tournais vers Laurel. Elle aussi avait percu le bruit et elle avait saisit ses épées. Nous continuames à marcher, ne sachant pas combien ils étaient. Une alliance à trois à ce stade du jeu serait étonnante, mais c'était possible et je ne voulais pas prendre de risque. De toute manière, nous n'allions pas tarder à le savoir. Si aucun tribut ne se montrait, ça voudrait dire qu'il serait logiquement moins que nous, mais s'il y avait une attaque, j'espérais pour eux qu'ils seraient plus que deux.

Je me retournais d'un coup et me mis à courir dans un tunnel devant lequel nous venions de passer. J'avais entendu du bruit. Et tant pis se ce tribut n'était pas seul, je les tuerais. Tous. Une silhouette se dessina devant moi et je fus content d'avoir ces lunettes permettant de voir dans le noir. Je ne savais pas si Laurel me suivait ou pas, mais pour le moment je n'en avais rien à faire. Elle aurait sûrement prit le temps de trouver une strategie pour attaquer ce tribut, mais pas moi. Je voulais juste l'attraper et le tuer. Ca ferait un tribut en moins. Je sentais la colère et la rage en moi. Une image d'Abby s'imposa à moi et je serrais les machoires. Si ce tribut ne se mettait pas à courir plus vite, il allait mourir. Comme avec le garçon qui avait fini étranglé au bain de sang.

Je rattrapais rapidement le tribut qui se révéla être une fille. Trois mètres, deux, un. J'attrapais la poignée du sac qu'elle avait sur le dos et la jetais au sol. Elle essaya de se relever, mais mon pied écrasa sa jambe au niveau du genou dans un craquement écoeurant. Même si elle savait peut-être manier une arme quelconque ou se battre à mains nues, avec une jambe brisée, elle ne pouvait rien faire. Je la vis serrais les mâchoires pour ne pas crier. Je l'empoignais par le col et la plaquais contre la paroi de pierre. Elle n'étais pas responsable de ça, elle n'avait rien fait pour se retrouver ici, mais la colère était plus forte que ma conscience. Mon poing percuta son abdomen, lui coupant le souffle. Fille ? Garçon ? Jeune ? Je m'en fichais. Mon poing frappa une deuxième fois, une troisième fois, une quatrième. Cinq fois, six ? Au visage cette fois. Je vis Laurel du coin de l'oeil et c'est ce qui me ramena à la raison. Mon regard tomba alors sur le visage ensanglanté de la fille. Son nez était sûrement cassé et ce n'était qu'une partie de ce que mon poing lui avait fait. Elle était dans un sale état, suffoquant et gémissant. Je la relachais et elle glissa jusqu'au sol. Je me reculais alors d'un pas. Qu'est-ce que j'avais foutu, merde. La colère et la rage m'avait aveuglé. Je savais que ça arriverait. J'avais frappé cette fille comme pas possible alors que j'aurais pu la tuer rapidement. Mon sabre était suspendu à ma ceinture, mais pourtant elle était presque morte.
Je jetais un regard à Laurel. Elle avait surement tout vu. Je me reculais et me laissais glisser sur le sol. Je posais mes coudes sur mes genoux et m'adressais d'une voie tremblante à Laurel.

« Tue là »

Je ne pouvais pas le faire, pas maintenant. Pas après ce que je lui avais fait. Et voilà que je me montrais faible. Il fallait que je reprenne contenance. Mais je n'arrêtais pas de repenser aux coups que je lui avais donné...


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scarlett Robins
- District Un -
avatar


En savoir plus

MessageSujet: Re: Jour 6 - PV Laurel   Lun 20 Mai - 20:22

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Laurel Molnor ~ District 3

Ma blessure à l'épaule si douloureusement cautérisée à l'aide d'une flamme s'est rouverte. Lors de la bataille, quelqu'un m'avait frappée pile à l'endroit où j'avais fermé ma plaie. Maintenant, elle fait encore plus mal qu'avant et elle me lance. Pourtant, il faut que je m'habitue à cette douleur. J'espère juste que ça ne s'infectera pas.
Alek et moi, on a les bouteilles d'oxygène, de la nourriture. Si on doit mourir, ça ne sera pas de faim ou d'asphyxie. Mais au moins, j'étais sortie vivante de ce combat et j'avais fait quelques dégâts. Je ne devrai peut-être pas car j'ai peut-être tué des gens dans cette bataille (à vrai dire, j'avais tapé au hasard, alors je ne savais pas s'il y avait eu des morts ou pas) mais je suis fière de moi. Fière de m'en être sortie, de m'être battue. Mais maintenant, mon épaule me faisait souffrir.
Puis j'entends un caillou qui roule. Je pose une main sur la garde de mes épées. Nous continuons à marcher. Peut-être un autre éboulement... je regarde en haut. Rien du tout. ça semble plutôt venir d'une personne qui marche et qui n'est pas très discrète. Ou de plusieurs personnes pas très discrètes. J'espérais seulement que ce n'était pas les autres carrières.
Nous étions dans des galeries, donc les chances de fuite étaient moindres si on nous tendait une embuscade. Si ce n'était pas le cas, et que la personne était seule, il serait aisé de la tuer. Si c'était plusieurs personnes qui n'avaient prévu aucun plan... les chances seraient égales parce que je ne voyais pas quel plan je pourrai mettre au point.
Alek se met à courir. à sa place, je n'irai pas aussi vite, il fallait faire doucement et miser sur l'effet de surprise, mais cela ne m'empêche pas de le suivre.
Le tribut du 1 attrape une pauvre fille d'un district inconnu - les choses vont si vite que je n'ai même pas le temps de voir son numéro de district sur son épaule - et la jette au sol.
La fille n'a même pas le temps de réagir qu'il se met à la frapper. Elle n'a pas vu venir sa mort, elle...
Je suis moi-même un peu secouée par les évènements...
Puis Alek arrête de la frapper et me regarde. Il se recule et glisse au sol. Personne n'a compris ce qu'il s'était passé, pas même lui. Il vient de se rendre compte de l'ampleur de ses gestes.

- Tue-là.

Cette fille est déjà presque morte. Si je lui laisse la vie sauve, ce ne sera pas un cadeau pour elle, au contraire. Elle agoniserait ici, sans pouvoir bouger et transie de douleur. Il fallait abréger ses souffrances.
Je m'approche d'elle et dégaine une épée. Pour être sûre qu'elle ne souffrirait pas, il fallait viser le cerveau.
Elle me regarde, dans les vapes. Elle est partagée entre l'envie de vivre et celle de mourir. Mais elle doit savoir qu'elle ne pourra pas s'en sortir, même avec le meilleur des sponsors. Je pose mon pied sur sa cage thoracique et enfonce mon épée dans son crâne, là où il est le plus facile à percer, et j'appuie de toutes mes forces.
Un coup de canon retentit. Je retire mon épée ensanglantée avec difficulté et du sang coule sur son visage. Elle a les yeux fermés. Elle n'a sûrement pas eu le courage de voir sa mort en face. Moi. Je regarde son numéro de district. Le 6. Mais elle est morte pour de bon, maintenant. Et c'est moi qui l'ai tué, alors que j'avais le choix.

_________________
Laurel Molnor, tribut féminin du District 3

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Scarlett Robins, District 1:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Jour 6 - PV Laurel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS
» HOROSCOPES DU JOUR
» Infos françaises du jour (prédictions) :
» mise a jour de la beta test
» Discours du premier ministre Alexis(jour des aïeux)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hunger Games RPG :: • Panem • :: ▬ L' Arène ▬ :: ♦ Arène Souterraine. (mai 2013) :: Les Galeries-