AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


The Hunger Games RPG

Un jeu imposé, 24 candidats, seul le gagnant survivra. Puisse le sort vous être favorable
 

Partagez | 
 

 Mirror on the wall. [Eileen - Harry ] /FINI/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eileen L. Dumas
- District Huit -
avatar


En savoir plus

MessageSujet: Mirror on the wall. [Eileen - Harry ] /FINI/   Mar 11 Sep - 20:23

Eileen Laura Dumas.
Mirror on the wall, here we are again.


Je soupire en expirant l'air embrumé du sommeil. Si seulement tu me voyais ; j'ai l'air misérable. Remarque, je l'ai toujours été. Seulement ce matin, alors que j'ouvre les yeux et humidifie doucement mes lèvres sèches du bout de la langue, je regarde le vide. Le mur de papier jauni par les années écoulées me semble avoir changé. Je baille et réprime un gémissement. J'ai toujours l'impression que tu me regarde quand je me réveille le matin, et tous les matins je sais que tout à changé. Tu es parti. Ma gorge, tout aussi sèche que mes lèvres, me fait gentiment souffrir. Je pousse les draps de mon lit bleu lavande, un peu délavé par les si nombreux lavages de ma mère, et me met debout. Je lève les yeux sur le plafond de ma chambre ; une fissure, toujours la même depuis tant d'années, pile au dessus de ma tête quand je dors. Rassurant. J'enfile un vieux pull de laine gris, ainsi qu'une jupe plissée qui descend jusqu'au milieu de mes cuisses nues. Je passe la porte. Je passe la porte pour me retrouver dans le couloir, puis dehors. Il fait frais, mais pas froid pour un début d'automne. Tout en jetant des regards furtifs à droite à gauche, je marche et dépasse la vieille grille de fer rouillé qui délimite notre cour. Rien ne semble avoir changé, tout est à la même place qu'il y a deux heures, deux mois ou deux ans. Je secoue la tête, tentant, en vain, de chasser ce sentiment de gène qui m'habite.

Je marche doucement dans la forêt. L'air humide qui emplit mes poumons me fait du bien. Les arbres abritent mon corps frêle du regard impitoyable du ciel, me retirant ainsi le poids qu'il pourrait faire peser sur mes épaules; J'aime la forêt. Je m'y sens bien, bien plus que dans ma propre maison. Les chemins familiers me détendent, et j'aperçois cet arbre centenaire, l'arbre de mes rêves et de mes peurs. Tu te rappelles ? Nous y avions gravés nos noms lorsque nous étions enfants. Seulement cette période bénie de la vie est terminée, et à jamais. J'accélère le pas, et arrivée au pied de ce végétal, passe ma main dans son tronc creux. Je saisis le manche de mon couteau, habituellement caché là, et me réjouis de ce contact familier ; la lame fine et parfaitement coupante glisse docilement entre mes doigts. Je respire le bonheur, au moins un peu, lorsque je me trouve ici. Je n'ai plus besoin des autres.

Une voix s'élève cependant au dessus des chants des oiseaux qui berçaient mon bonheur il y a quelques secondes. je me retourne, furieuse d'avoir été dérangée dans mes prières, et me calme à la vue si familière du visage de ma mère. Elle est radieuse, je voudrais savoir pourquoi tant de bonheur :

- Il y a de nouveaux arrivants à la gare. Ce sont des jeunes de ton âge, d'autres Districts, qui viennent visiter notre fabrique de textiles; Ca va nous faire de la pub, vas les accueillir !
Super. Je soupire. Je n'aime pas les autres jeunes. Ils sont arrogants, se croient tout permis alors qu'ils ne sont que des enfants. Ils ne sont que des enfants. Je sais que je ne suis qu'une enfant aussi, seulement du haut de mes seize ans, je me pense bien plus matures qu'eux. Je suis vantarde, je le sais. Et alors ? Mieux vaut être fier de ce que l'on peut accomplir que de refuser le moindre compliment.

Seulement le regard de ma génitrice pèse sur moi comme une enclume. Serais-ce ma concience qui me chuchote d'obéir ? Je rigole intérieurement. Oui, bien sûr, je vais y aller. Mais non, je ne suis pas folle ; je n'obéis qu'à moi même. Peu motivée, j'accélère le pas, couteau coincé dans ma ceinture de cuir. Je cours, maintenant. J'aime courir. Qu'y a-t-il de mieux que d'arrêter de contrôler ses jambes, de sentir le vent et les cheveux fouetter ton visage, de voir le paysage défiler devant tes yeux fous ? Tu aimais tellement cela, courir.

Cours, cours avant que la vie ne te rattrape.

J'arrive à la gare. Les pavés sous mes pas ralentissent ma course, et, essoufflée, je ralentis l'allure pour marcher, à présent. J'hume les odeurs âcres de la ville. Le train ne va pas tarder à arriver en gare. Le son assourdissant des hauts parleurs couvre celui des pas et éclats de voix des passagers impatients.

"Le train numéro 173, en provenance du District 3, va entrer en gare..."

Le reste de l'annonce s'est perdue dans le cri strident des freins du train sur les rails de fer de mon district.



_________________
Eileen Laura Dumas.
Smile, smile when the sky cries.


Merci Doury ♥
Spoiler:
 


Spoiler:
 


Dernière édition par Eileen L. Dumas le Lun 22 Oct - 19:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucy M. Bright
- District Deux -
avatar


En savoir plus

MessageSujet: Re: Mirror on the wall. [Eileen - Harry ] /FINI/   Mar 11 Sep - 22:26

♪ HARRY JOY DAWKER♪

I don't know who you are, but I can't let you go...


Je suis assis sur le sol froid, le même sol que quand il as eu la lettre, quand il s'est écroulé... Enfin n'en parlons pas. J'ai ma tête dans mes mains et mes coudes sur mes genoux. On dirais que je suis désespéré, mais en fait, je réfléchi. Je réfléchi a se que je pourrais faire aujourd'hui... J'ai assez de provisions pour manger pendant deux jours encore. Pas besoin de chasser. Mais je dois dire que je m'ennuie. Je respire lentement. Chaque souffle libère une haine horrible, on dirais que je suis en train d'arracher les organes a quelqu'un que je déteste. Hm... Tout a coup, je me vois dans les Hunger Games, en train d'arracher les membres d'un pauvre tribut ridicule. Sa doit être rigolo a voir... Très rigolo même. Et pour moi sa serais très amusant !! Haha, je viens d'imaginer le regard pitoyable du tribut, me fixant, me demander de le laisser tranquille. J'imagine trop. Il me tarde vraiment. Je ne sers a rien ici, et puis, j'en ai marre de vivre dans l'ancienne maison a mes... P... Parents. Ils l'ont abandonnée, comme ils l'ont fait avec moi. Elle est cruelle la vie n'est-ce pas ? Bah... C'est la vie ! Et la vie continue !!!

Je sais quoi faire... Je vais aller dans un district, un district au hasard, aller le... Huit tiens, celui des textiles, je pourrais voler une petite couverture peut-être... Je sais pas, mais sa m'occuperas.
Je me lève d'un coup, et je passe dans la salle d'à côté... La porte et défoncée... Ça s'est moi qui l'a fait... Bon on s'en out. Je rentre dans la salle, c'est la salle ou il y as toutes mes armes, il y as beaucoup de couteaux !!! C'est ce que j'ai le plus, mais c'est normal. J'ai quatre haches, qui scintillent au fond de la salle. Et j'ai même une lance, et deux autres lances que j'ai faites moi même. Vous vous demander d'où j'ai tout ça, pour un orphelin qui se nourri de la chasse et qui habite dans son ancienne maison abandonnée. Et bien... J'ai tout volé. C'est facile pour moi !
Je me dirige vers mes couteaux, j'en saisi deux magnifiques, aux lames bien aiguisées. Hop ! Dans ma ceinture ! Je frôle encore la manche de mon premier couteau... J'aimerais bien m'en servir... Mais je crois pas que j'en aurais besoin, malheureusement !

J'arrive devant la porte qui mène dehors. Dehors, l'endroit que j'aime le moins, enfin, non la forêt j'aime, mais le village, non. Je pose ma main sur la poignée glacée, j'inspire un coup et j'ouvre vite la porte et la referme d'un claquement. Je tourne ma tête a droite et a gauche... Personne ne m'as vu ? Non, d'accord ça va alors. Heureusement que la maison et assez cachée. Je passe un sorte de ruelle jusqu'à ce que j'arrive sur le chemin pour aller vers la gare.
J'ai déjà fait ce chemin. Une fois, où je suis allé au district deux. J'y ai même volé deux couteaux je me rappelle bien encore... Hahaha ! C'était rigolo !

Enfin arrivé a la gare, je saute dans le train 137 direction district 8, je ne veut pas me faire repérer, car je ne peut pas m'acheter de tiquer, certes ils ne sont pas chers mais bon... Voilà quoi. Je cherche vite fait un fauteuil au fond. Je m'assied, j'inspire deux grands coups. Aller sa va aller. Il n'y as presque jamais de Pacificateurs qui viennent contrôler. On me l'as toujours dit.
Le trajet dure plus longtemps que celui pour le District deux, mais c'est normal !
Je sens le train trembloter, c'est un train bien pourri. Enfin bref. Je plonge mon regard dans la nature qui passe, et je me fond dans mes pensées.

Enfin arrivé au district huit. Je saute du wagon et je cours un peu plus loin. OK, personne ne m'a vus. Je me met entre la masse des autres jeunes, oui, c'est un groupes de jeunes du district trois qui ont payés ils sont venus en groupe, mais moi j'en fais pas parti. Enfin je fais semblant, mais j'en fait pas. Puis tout a coup un visage m'attire, c'est le visage d'une jeune fille, belle, elle a un regard... Un regard qui... Comment dire, il me rappelle le miens un peu, c'est genre la fille qui essaye de positiver mais en fait elle meurt de l'intérieur. Elle est brune avec des cheveux long qui lui tombent sur les épaules... Je ne peut pas détourner mon regard d'elle alors je décide de sortir de la foule. Je me joins as elle, puis elle m'aperçois, je suis juste devant elle a présent. Elle me dévisage lentement.

« Je... Salut ? » Dis-je d'un ton plutôt neutre, avec un pic de sympathie.

J'espère que elle ne va pas me prendre pour un débile et me laisser ici sans réponse... Tout a coup un frisson me parcours le dos, j'imagine pas la situation... Mais non elle reste devant moi.

_________________

Callie:
 

Harry:
 

Maëlyss:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eileen L. Dumas
- District Huit -
avatar


En savoir plus

MessageSujet: Re: Mirror on the wall. [Eileen - Harry ] /FINI/   Mer 12 Sep - 14:50

Eileen Laura Dumas
Run under the sky and smile to the clouds.


Des pas grondent derrière moi. Une semelle de cuir se pose sur les graviers humides et s'en écarte en un crissement presque désagréable. Je ferme les yeux, il faut que je paraisse aimable, détendue. Les ordres de ma mère ont été clairs : "Il faut les accueillir, pas les effrayer." J'aimerais bien paraître gentille, seulement je déteste les jeunes des autres Districts. En plus, il paraît que je leur fait peur. Mon regard. Ces yeux verts, d'une couleur presque décalée mais qui va bien avec ma peau. Selon les dires des enfants, je les regarde comme une sorcière. Tant qu'ils ne m'embêtent pas, cela ne me dérange pas, d'être maléfique à leurs yeux.

Une voix s'élève au dessus du brouhaha qui m'entoure. Je n'ai pas tressailli au son de ce timbre masculin et assez sympathique, je progresse. Je me retourne, lentement, feignant la surprise.

- Je... Salut ?

Je dois répondre quoi, moi ? Il me stresse, à me dévisager comme ça. Oui, je sais, mes yeux sont inhabituels. Et alors ? Il m'agace, et pourtant son image m'inspire. Il est grand aux cheveux châtains, avec des yeux bruns plantés dans ce visage d'ange. Si je n'étais pas aussi méfiante, je me serais laissée attendrir. Je lance, sur la défensive :

- Bonjour.
Mon ton l'a surpris. Ses yeux sont extrêmement expressifs, je n'ai jamais vu ça. Je m'attarde dans ces pupilles noires sans me lasser, cherchant plus d'informations sur cet inconnu. Je continue, je ne veux pas qu'il s'en aille sans avoir visité mon Disctrict. La voix de ma mère résonne dans mes oreilles : "Sois aimable, Ei' !"

- Hm. Tu viens pour visiter ? Quel est ton nom ?
Je me fiche de son nom. Je réprime un soupir. Mes yeux sont toujours plantés dans les siens, mais cela ne semble pas le déranger. Avec toi aussi, c'était comme ça, tu te souviens ? Nous passions des heures à nous dévorer du regard sous le soleil ou les étoiles, sans jamais nous lasser. Et rappelle toi que nous ne nous apercevions du temps qui passait, que lorsqu'il se mettait à pleuvoir, rompant notre bulle de bonheur.

[désolée, c'est court ^^']

_________________
Eileen Laura Dumas.
Smile, smile when the sky cries.


Merci Doury ♥
Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucy M. Bright
- District Deux -
avatar


En savoir plus

MessageSujet: Re: Mirror on the wall. [Eileen - Harry ] /FINI/   Mer 12 Sep - 21:05

♪ Harry Joy Dawker ♪




She's smiling under the rain

La fille soutient mon regard, il doit être bien expressif, car elle a l'air passionnée par mon regard.
On dirais qu'elle est surprise ou je sais pas. En tout cas on dirais pas qu'elle vas me laisser ici seul. J’esquisse un mini sourire sur mes lèvres fines.
Je peut bien voir les lignes précises sur son visage. Ses sourcils très légèrement froncer, montrent que elle n'est pas trop d'humeur sympathique. Ses beaux yeux avec un regard plutôt dur mais qui se fais voir gentil. Elle m’intéresse beaucoup cette fille. Beaucoup.

« Bonjour. » Dit-elle d'une voix neutre.

Hm pas spécialement sympathique, mais je m'en fou. Je soutient encore son magnifique regard avec ses beaux yeux verts. Est-ce que elle veut juste que je parte, où est-ce que elle veut de ma compagnie... Peut-être qu'elle se fou de moi complètement. J'en sais rien, j'ai pas envie de passer pour inutile devant ses yeux. Mais bon a vrai dire je le suis. Je débarque d'un train et je lui saute presque dessus. Tout a coup les coin de ses lèvres remonte, comme si elle voulais faire semblant d’esquisser un sourire.

« Hm. Tu viens pour visiter ? Quel est ton nom ? » Me demande-t-elle d'un ton plus aimable.

Elle veut vraiment savoir mon nom ou c'est juste comme ça... Moi je veut bien savoir son nom, enfin non, il faut pas que je m'attache aux gens c'est trop dangereux. J'incline un peu la tête. Je remarque alors que je suis pas beaucoup plus grand qu'elle, je doit avoir que quelques centimètres de plus qu'elle. C'est vrai que je ne suis pas spécialement grand.
M'enfin bref. J'inspire un grand coup et je m'élance.

« J'm'appelle Harry... Et toi c'est quoi ton nom ? » Dis-je d'un ton plus ou moins aimable.

J'ai bien l'intention de visiter le district avec elle. Enfin, on verras comment ça va se dérouler.
Je la fixe, j'essaye de faire passer du bonheur dans mon regard, mais je n'y arrive pas, ça fait tellement longtemps que je ne peut plus le faire. Elle va sûrement le voir. Mon regard et très expressif.

[Moi non plus c'est pas très long désolé ^^]

_________________

Callie:
 

Harry:
 

Maëlyss:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eileen L. Dumas
- District Huit -
avatar


En savoir plus

MessageSujet: Re: Mirror on the wall. [Eileen - Harry ] /FINI/   Jeu 13 Sep - 19:50

Eileen Laura Dumas
My eyes are smiling and the stars are crying. Look at me darling.


Il me regarde. Qu'est ce qu'il me veut ? C'était plus simple, avec toi. Tu me disais ce que tu pensais sur le moment, et on se comprenait. Il n'y avait pas de mal-entendus, de contre-sens ou de messages cachés. C'était clair et net. Il me répond, d'un ton contrôlé pour paraître plus aimable :

- J'm'appelle Harry... Et toi c'est quoi ton nom ?
Pourtant je sais ce qu'il veut de moi. J'aime regarder ses pupilles, défier ses secrets du regard. Ses yeux sont comme un livre ouvert ; je n'ai plus qu'à déchiffrer ce qu'ils me disent. Harry...joli prénom pour joli garçon. Il commence à me plaire. Je ne sais pas vraiment quoi faire, comment réagir. Je n'ai jamais aimé. Je ne sais pas ce que c'est, l'amour.

Tu avais essayé de m'expliquer, un jour. Les papillons dans le ventre, le coeur qui bat, les yeux qui se brouillent et une incroyable possessivité envers l'être aimé. Je crois n'avoir jamais ressenti pareilles sensations. Sauf avec toi. Mais là, c'était de l'amitié. Et tu m'as brisée. Il faut vraiment que j'arrête de faire comme si tu étais toujours là, que je cesse de te parler comme cela. Il faut que je réponde. Mais que dire ? Cracher mon prénom, ces mots qui m'étouffent et que je voudrais expulser de ma gorge. Mon nom sonne comme une injure dans ma tête. Il faut que je me calme. J'inspire, et lance :

Je suis Eileen. Appelle moi Ei'.

Mais pourquoi j'ai dis ça ? J'ai envie de me taper la tête contre le sol. Je dois bouger, réfléchir, paraître un peu moins idiote. Je le regarde. Lui, me dévisage avec des yeux attendris et surpris à la fois. Je me mords les lèvres, de gêne. Son regard passe sur moi comme les caresses du vent, et je crois qu'on pourrait nous poignarder chacun notre tour tellement nous sommes vulnérables à cet instant. Je me prends à vouloir me rapprocher de lui. Mon coeur bat si fort qu'il pourrait l'entendre. Mes yeux me brûlent alors qu'ils passent sur ses lèvres magnifiques. Le sang pulse dans mes veines, me hurlant de reculer. Mais je n'écoute rien, plus rien à part mon coeur qui me crie de me rapprocher encore de lui. Je voudrais le toucher, maintenant, lui faire part de mon désir subit.

A cet instant, je ne pense plus à toi. Tu disparais, quelques instants, de mon esprit torturé.

_________________
Eileen Laura Dumas.
Smile, smile when the sky cries.


Merci Doury ♥
Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eileen L. Dumas
- District Huit -
avatar


En savoir plus

MessageSujet: Re: Mirror on the wall. [Eileen - Harry ] /FINI/   Jeu 27 Sep - 19:04

[EDIT ; Désolée du retard. :/]

_________________
Eileen Laura Dumas.
Smile, smile when the sky cries.


Merci Doury ♥
Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucy M. Bright
- District Deux -
avatar


En savoir plus

MessageSujet: Re: Mirror on the wall. [Eileen - Harry ] /FINI/   Jeu 27 Sep - 21:27

HARRY JOY DAWKER
Her eyes, her eyes, make the stars look like they're not shinning. ♪

Je ne détaches pas mon regard de la jeune fille, je n'y arrive pas c'est simples non..?
Je ne peut pas je suis noyé dans son regard magnifique et ses yeux éblouissant !
On échanges des regard, qu'on ne comprends pas vraiment entre nous... Mais j'aime ça. Je me demande ce qui pourrais bien ce passer dans sa tête, a quoi pense-t-elle..?
Je voudrais bien pouvoir lire dans les pensées des gens. Ça c'est un genre de rêve impossible que j'ai...

« Je suis Eileen. Appelle moi Ei'. »

Eileen. Un magnifique prénom, pour une belle fille... Qu'est-ce qu'il se passe, je n'ai pas le droit de vouloir rester avec elle, je ne peut pas, si je la perd sa me fera une cicatrice en plus, je ne veut pas de ça... Mais je veut d'elle...
La fille se mord la lèvre, comme si elle était gênée... Sa la rend encore plus mignonne.
Je souris... Je... Souris ? J'y crois pas, c'est super rare que je souris... Il y as quelques chose avec moi qui se passe, quelque chose que je veut pas, mais au fond de moi je le veut. Car sinon je ne serais plus là...
Je regarde Ei' dans les yeux, avec un regard plus a l'aise maintenant.

« D'accord,Ei' » Dis-je d'une voix très posée et calme, on pourrais dire que je chuchote.

Autour de moi le monde n'existe plus, il n'y as plus que moi et elle, nos regard menottés. Nos pensées reliées. Je ne me contrôle plus, mes sentiments ne sont plus qu'un ouragan de trouble, je ne vois que Eileen, le reste du monde autour de moi, je ne le vois plus, je suis hypnotisés par sa présence, et je n'en sors plus.
Je n'entends plus que mon cœur battre, bam bam, bam bam, bam bam. Je n'entends que lui, rien d'autres, même plus ma voix dans ma tête, je me demande comment je fais pour penser encore, bam bam, le battement et fort, comme si j'avais mon oreille collée contre un cœur. Contre mon cœur. C'est une belle mélodie, mais une mélodie troublante... Bam bam, De tout seul, sans aucune pensée, sans aucun contrôle, mon pieds fais un pas en avant. Bam, bam. Je prends la main de Ei', et sans que je le sache -je me doutes presque si je lui ai bien dis- je lui dis d'une voix calme. Bam, bam.

« Sa te dis de marcher..? »

Je regarde Ei' dans les yeux, attendent une réponse...

_________________

Callie:
 

Harry:
 

Maëlyss:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eileen L. Dumas
- District Huit -
avatar


En savoir plus

MessageSujet: Re: Mirror on the wall. [Eileen - Harry ] /FINI/   Dim 30 Sep - 19:34

Eileen Laura Dumas.
We're beautiful like diamonds in the sky.


Je crois qu'à cet instant, même s'il n'avait prononcé ces paroles que du bout des lèvres, je l'aurais quand même entendu. Plus rien ne compte pour moi, à part lui. Lui et son odeur sucrée qui embaume mon esprit. Lui et ses yeux qui me captivent depuis quelques minutes. Lui et sa voix qui m'empêche de parler depuis que je l'aie entendue. Lui et sa beauté qui m'a coupé le souffle dès que je l'ai vu.

Lui et mon coeur qui a cessé de battre quand je l'ai aperçu, et qui ne bat plus que pour lui maintenant.

- D'accord,Ei'

Je pense que c'est ça l'amour. Tu m'avais expliqué. Je croyais avoir perdu toute notion des plaisirs de la vie quand tu es parti. Mais non, il restait un peu d'amour dans mon coeur, une petite partie d'un mur qui n'avait pas complètement été détruit par ton départ. Je croyais ne jamais pouvoir m'attacher à quelqu'un, à part à toi. Je croyais être seule pour toujours. Mais il est arrivé. Il est arrivé, il a fait rebattre mon coeur, a remis en état mon esprit torturé. En quelques minutes, secondes, il est devenu ma raison de vivre. Je crois que je l'aime.

- Sa te dis de marcher ?

Je sursaute alors que sa voix de rêve me sort de mes pensées. Je souris bêtement. Ça veut dire oui. J'ai l'impression d'être sur un petit nuage, un nuage qui jamais ne me laissera tomber. C'est tout ce que je souhaite ; vivre en paix le reste de ma vie, avec lui. Son regard empli d'une lueur que je n'identifie pas, semble aussi profond que les abysses. Je crois que s'il ne me rappelait pas à l'ordre en clignant des paupières de temps à autre, je me noierais au fond. Je bredouille ;

- Oui. Viens, on va par là.

Il est un peu surpris, mais il me suit. Mes jambes, raides comme des bâtons, semblent ne plus pouvoir me porter longtemps. Mon estomac me tiraille, je me retiens de serrer mes bras sur mon ventre, comme pour apaiser ces douleurs. Je crois qu'il perçoit mon malaise, car il s'arrête, et me dévisage avec son regard empli de curiosité. Je voudrais lui dire que ce n'est rien, seulement ma poitrine est trop serrée. J'ai mal partout. C'est ça, l'amour ? J'espère juste qu'avec le temps, ça ira mieux. Je ne tiendrais pas longtemps avec de telles souffrances, je n'ai jamais connu cela.

Alors qu'il me regarde toujours, je laisse libre cours à mes pulsions, à mes envies. Sans crier gare, je me jette sur lui, enserrant sa nuque de mes bras, posant mes lèvres sur les siennes, parfaites. Le reste se perd dans un tourbillon de sensations absolument parfaites. Ma tête me tourne, mon regard est voilé de noir, mais peu importe. Je sens sa bouche contre la mienne, un baiser délicieux et écrasé. Puis soudain il recule, surpris. Je rougis, j'ai tellement honte. A tout le coups, il va m'en vouloir. Les larmes montent dans mes yeux verts, et priant pour qu'il ne les remarque pas, je baisse la tête, vaincue par tous ces sentiments contradictoires qui se battent dans mon esprit.

_________________
Eileen Laura Dumas.
Smile, smile when the sky cries.


Merci Doury ♥
Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucy M. Bright
- District Deux -
avatar


En savoir plus

MessageSujet: Re: Mirror on the wall. [Eileen - Harry ] /FINI/   Mar 2 Oct - 19:55

♪ Harry Joy Dawker ♪

Some say love, it is a hunger, an endless aching need. I say love, it is a flower, and you, its only seed ♪


Ei' sursaute, comme si elle était en train de rêver... Elle me souris, avec un tel beau sourire... Que... Que je n'arrives pas a le décrire... Elle est tellement belle... Le contact de sa main dans la main et agréable, ça chaleur qui réchauffe mes mains... Elles sont tellement douces ses mains. Comme tout son être. On commence a faire un pas et Ei' me dis de sa plus belle et plus douce voix...

« Oui. Viens, on va par là. »

Elle m'emmène je ne sais où... Dans un endroit comme les autres, magnifique, là ou il n'y as que moi et elle. Nous devons être magnifique comme... Comme un couple...
J'ai un sentiment a mon ventre... Un sentiment très... Désagréable. J'ai aussi un sentiment dans le cœur... C'est étrange, c'est nouveau, je n'ai jamais eue ce sentiment peu agréable...
Est-ce ça.. ? Ce dont me parlais ma mère quand elle me racontais l'histoire de la première fois où elle avais vu mon père... Est-ce ça... L'amour ?
Je regarde Eileen, on dirais qu'elle se sent pas très bien, on devrais peut-être s'arrêter. Je m'arrête d'un coup. Et a partir de maintenant tout ce passe très vite. Elle enroule son bras autour de ma nuque, et elle pose ses lèvres sur les miennes... A partir de la, tout est noir autour de moi, il n'y as plus qu'un ouragan de sentiment... Surpris je recule d'un coup... Je laisse Eileen dans une situation très désagréable, a vrai dire je ne voulais pas trop le faire... Je suis désolé. Je ne suis pas sûr mais je crois avoir vu des larmes sur les yeux de Ei'... Je... Je ne voulais pas la faire pleurer. Elle baisse la tête, mais je vois une larme tomber... Par gêne je croise les jambes. Je ferme les yeux et respire lentement...
Qu'ai-je fais ? Qu'as-t-elle fais ?
Je m'avance vers Eileen et lui remonte la tête, je fais un petit sourire avec mes lèvres. Je lui essuie une larme, je passe ma main sur sa joue, puis je la passe autour de sa nuque sous ses cheveux soyeux. Je m'avance petite a petit... Je suis a présent nez a nez avec Ai', si j'avance un peu plus, os lèvres se touches. A présent nos lèvres se frôle, mais tout a coup, quelques chose me bloque... devrais-je vraiment le faire ? Est-ce une bonne idée..? Je sis perturbé, je sais plus quoi faire... Ne vais-je pas le regretter ? Si je le crois bien, ou bien que non ? Je sais pas, je suis perdu. J'inspire un grand coup... Laisse ton cœur agir Harry... Il est temps de laisser ton cœur faire... Tu ne l'as plus fais depuis des années... Tu pensais qu'as toi, maintenant il est temps d'ouvrir les yeux.
Je me rapproche un peu, nos lèvres se touchent, un coup d’électricité me parcours le corps... Ce baiser et délicieux... Mais normalement je ne devrais pas être là...
Je me recule... Je me mords les lèvres... Est-ce que je suis sûr de ce que je fais...
Je fais un pas en arrière, je ne peut plus bouger... J'ai peur, je peut pas rester avec cette fille, c'est pas bien... Quoique si je repars, je ne pourrais plus arrêter de penser a elle... Je ne pourrais plus rien faire.
Je regarde Eileen intensément, comme pour lui demander ''et maintenant..?''

_________________

Callie:
 

Harry:
 

Maëlyss:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eileen L. Dumas
- District Huit -
avatar


En savoir plus

MessageSujet: Re: Mirror on the wall. [Eileen - Harry ] /FINI/   Jeu 11 Oct - 19:50

Eileen Laura Dumas
At first sight I felt the energy of sun rays, I saw the life inside your eyes.


Soudain, il se recule. Je vois son visage d'ange s'éloigner du mien, alors que tout ce que je voulais c'était me rapprocher de lui. En une fraction de seconde il s'est éloigné, comme le vent emporte les feuilles en automne. Pourquoi ? Qu'est ce que j'ai fait de mal ? Je croyais qu'il ressentait la même chose que moi. Je savais que je n'aurais pas dû. Mais quelle idiote ! J'ai envie de crier. Mes cheveux glissent sur mon visage froid. Ma vie n'est faite que d'erreurs, je suis incapable de faire les bons choix. Il faut toujours que je fasse tout tomber, il faut toujours que je gâche tout ce que j'ai pu construire. Mes yeux se remplissent de larmes de déception et de haine envers moi même. Pourquoi ? Je ne contrôle plus mon regard, qui se dirige vers le sol. En chute libre. Des larmes incontrôlables glissent le long de mes cils. Mes lèvres tremblent. Désillusion. Je frissonne, puis murmure :

Je croyais que tu m'aimais aussi.

Soudain sa main entre dans mon champ de vision. J'ai tellement mal que je ne la vois pas vraiment. Il me saisit le menton de ses doigts chauds qui envahissent mon espace vital. Pourquoi il revient, alors qu'il vient de me rejeter ? Je ne comprend plus rien. Mais je me laisse faire. Alors que je relève la tête, j’aperçois son visage parfait. Un éclair de douleur déchire mon coeur et je manque de m'effondrer. Pourquoi il fait ça ? Puis tout ralentit, et il n'y a plus que lui et moi. Moi et lui. Nous deux. Nous...Ce mot sonne comme l'amour ou la tristesse. C'est impressionnant. Puis je me focalise sur ses yeux. Indécision. Méfiance. Et un soupçon d'amour. Je...Ses lèvres s'écrasent sur les miennes en un baiser froid et chaud, chaud et froid, qui me glace et me brûle les membres à la fois.

A ce moment, tu n'existe plus dans mon esprit. L'amour a effacé la haine que j'avais pour toi. Tu es parti, enfin.

Je m'écarte. Des larmes brillent dans ses yeux. Mais aucune douleur ne me traverse, et je crois qu'il est dans le même cas que moi. Qu'est ce que je dois faire, maintenant ? J'ai envie de me laisser aller dans ses bras. Je voudrais qu'il m'étreigne de ses épaules parfaites. Je voudrais me sentir protégée, entendre le son de sa voix. Je soupire. Il faut que je parle.

- Je...Prends moi dans tes bras. S'il te plait.

Il est surpris. Encore une gaffe ? Je baisse les yeux. Il se rapproche, dubitatif. Puis soudain je cède à la tentation, et m'élance vers lui. Je franchis le pas qui nous séparait, passe mes bras sur sa taille et me blottis contre lui. J'inspire son odeur qui m’envoûte comme les fleurs une journée d'été. J'ai chaud, je me sens bien. Je voudrais rester toute ma vie comme ça. La visage enfoui dans le creux de son cou, je murmure une phrase qu'il ne comprend pas. Il demande, doucement :

- Pardon ?

Je frissonne, me hausse sur la pointe des pieds, et la bouche au creux de son oreille, murmure :

- Je t'aime.

_________________
Eileen Laura Dumas.
Smile, smile when the sky cries.


Merci Doury ♥
Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



En savoir plus

MessageSujet: Re: Mirror on the wall. [Eileen - Harry ] /FINI/   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mirror on the wall. [Eileen - Harry ] /FINI/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mirror, Mirror, on the Wall | Rowena & Ayato
» Harry Vederchi [Pouffy]
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Harry Potter Et La Coupe De Feu
» Harry Potter [Gryffondor, 5ème année]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hunger Games RPG :: • Archives • :: ✖ Anciens RPs ✖-