AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


The Hunger Games RPG

Un jeu imposé, 24 candidats, seul le gagnant survivra. Puisse le sort vous être favorable
 

Partagez | 
 

 Allez, viens là, petit écureuil...[Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Brooklyn Haylen
- District Sept -
avatar


En savoir plus

MessageSujet: Allez, viens là, petit écureuil...[Libre]   Lun 9 Juil - 21:54

Je cours. Mes jambes me font affreusement mal, j'ai des points de côté à peu près partout sur le buste, je suis morte de faim et de fatigue...Mais je cours. Je cavale après une maigre bête rousse, et ma petite taille ne m'y aide pas. Voilà à quoi j'en suis réduite. A poursuivre un écureuil pour revendre sa peau et manger le peu de viande qu'il contient. Au lieu de réviser.
Haha, la bonne blague. Moi, réviser...Peu envisageable. Je n'ai jamais aimé l'école, donc les devoirs, je les laisse derrière moi. Non, moi je me contente d'aller chercher un peu de bois dans la forêt pour nous réchauffer. Pathétique. Mais c'est tout ce que je peux faire.

Essoufflée, je bondis sur l'animal...Et le manque de quelques centimètres. Rageusement, je mords dans les épines de pin et frappe mon poing sur le sol meuble. Puis je me mets sur le dos et fixe le ciel aux teintes roses et orangées. Bientôt, le soleil sera couché, et je devrais être en train de dormir. Mais cette fois je n'en ai pas envie. Malgré la fatigue, malgré la faim, j'ai envie de revenir avec un repas ce soir. Non, en vérité mes causes sont beaucoup moins nobles ; j'ai envie de braver l'interdit, de ne plus sentir ce sentiment d'impuissance. Mais si je ne rentre pas, on risque de me le faire payer. Pire, on risque de le faire payer à ma famille. Comme si la mort d'Elie n'était pas suffisante !

Cette pensée me répugne. Son visage effrayé, détraqué par la peur, me glace le sang. Je l'entends me maudire et je bouche mes oreilles avant de me recroqueviller sur moi-même, tremblante. Je suis seule, il fera bientôt nuit, et c'est bête à dire mais j'ai peur. Je ne veux pas qu'on me les retire...Je ne veux pas qu'ils meurent, même si ce n'est pas par ma faute. Mais je sais que les gens meurent rapidement, de faim, de soif ou de folie. Ou bien tués par des Pacificateurs. Nouveau sentiment d'impuissance, qui termine de m'achever. Je l'entends. Son cri de douleur quand il a planté l'épée dans ses côtes, remuant la plaie pour son plaisir personnel. Ses pleurs quand il l'a laissée seule dans cette forêt, sachant qu'elle mourrait tôt ou tard. Ce qui engendre des larmes. Larmes qui roulent le long de mes joues et qui refusent de s'arrêter. Je sanglote. Elie...J'étais plus proche d'elle que n'importe qui, sûrement grâce à notre âge. Je tenais tellement à elle...Tellement...

Je rampe jusqu'à un arbre et plante mes doigts dans son écorce. J'ai envie de l'arracher, comme j'ai envie d'arracher le coeur de celui qui lui a fait ça. Tout le monde a beau dire que c'est de la faute du Capitole, c'est lui qui l'a tuée. Il y était contraint, oui. Mais il aurait pu simplement...La tuer en douceur...
Je suis toujours en train de méditer quand j'entends un bruit dans les fourrés. Je prends peur et grimpe rapidement à l'arbre. Si c'est un Pacificateur, je suis morte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skie Moondlay
- District Neuf -


En savoir plus

MessageSujet: Re: Allez, viens là, petit écureuil...[Libre]   Mar 10 Juil - 16:17

[Je poste, mais je te préviens que demain, je pars en colo pendant trois semaines, donc je ne pourrais pas le continuer ;D]

Des barbelés me séparent de la forêt. Je les franchis d'un bonds. Les pacificateurs son vraiment naïfs de penser que des gens, affamés, ne franchiraient pas la barrière. Il y a de la nourriture à volonté, derrière, pourquoi s'en privée ? Et ça ne sera sûrement pas une barrière construite grossièrement qui l'en empêchera.
Aujourd'hui, j'ai décidé de chasser un peu. Je fais ça plutôt souvent, 3 ou 4 fois par semaines. Ça permet de me nourrir, et aussi de nourrir ma mère, même si elle n'en vaut pas la peine. Mais j'essaye de faire comme tous les enfants, pour être normal. Il parait que les enfants aiment leurs famille. J'essaye de faire de même.
Ma mère m'a complètement abandonnée à la mort de mon frère Luke. Comme si ça ne me rendait pas assez triste, il avait fallut aussi qu'elle m'abandonne. Depuis 2 ans, je me débrouille seul, cela me convient.
Un arbre mort se dressait devant moi. Derrière, il y a un champs, avec des meules de foins et des vaches. Dans ce champs, il y avait une mare, et à coté un rocher. C'est là que Luke est mort. Dans cette prairie qui a pourtant l'air si innocente.
Je tourne à droite. Je ne veux pas revenir dans ce champs. Pas avant vendredi, jours où je me recueille sur sa tombe, qui est justement près de la mare.
D'un geste rageur, de sortit mon couteau et l'envoya sur un grand pin. Je l'est lancer avec tellement de force que la moitié de la lame est enfoncée dans l'écorce.
C'est malin, il est couvert de sève, maintenant.
Je reprit ma balade, essayant de débusquer des proies.
Je m'arrête qu'une fois avoir réalisé que le soleil allait bientôt se coucher. J'est eut la chance de tuer 1 lapin et 3 écureuils. C'est une bonnes chasse. Mais j'aurais du rentrée plus tôt, car maintenant, je vais devoir passer la nuit dans la forêt. Il parait que les enfants normal de dorment pas dans la forêt. Ce n'est que cette pensé qu'y me motive à rentrée, et non le fait que ma mère m'attend.
Enfin, on, c'est faux, elle ne m'attend pas. Comme je l'est dit plus haut, elle se fiche éperdument de savoir si sa fille est toujours en vie.
Je soupire et grimpe dans un arbre, avec mes proies. Tant pis, je ne mangerais pas. Je suis beaucoup trop fatiguée pour faire un feu et cuire ma viande. Je préfère dormir. A vrai dire, je suis mieux ici, loin du district 9. J'ai sûrement dépasser la frontière, je dois être dans le district 7 ou 8. Le 7 est plus probable.
Vous vous demandez peut être pourquoi je ne suis pas inquiète d'être dans un territoire inconnue à mes yeux. Je l'est déjà fait plusieurs fois, et jamais je ne me suis fait prendre sur le fait par un pacificateur. Bien sur, ils doivent se douter que je fais du braconnage et que je sorte des limites de mon territoire, mais ils n'ont pas de preuves. En plus, je suis mieux ici.
Je mit les mains derrière ma tête est regarda le ciel devenir de plus en plus obscur, laissa bientôt la place à une belle pleine lune.
D'ailleurs, savez-vous pourquoi je m'appelle Skie ? Car en anglais, le ciel est sky. Et la lune habite dans le ciel.
J'ai un teint très clair, qui peut faire penser à la lune. Donc voilà, je m'appelle comme ça. Mais Skie donnait mieux que Sky.
J'entend soudain un craquement sourd. Je compris à peine ce qu'il m'arrivé quand je chuta vers le sol, mes proie et mon couteau avec moi.

Je suis sur le sol, sonnée, mais je crois que je n'est rien. Une simple chute, rien de dramatique.
Ce qu'y était plus dramatique, c'était la présence d'une autre personne. Car j'entend le bruit de quelqu'un montant dans un arbre. Et zut. Elle m'a surement entendu, avec tout le boucan que j'est fais ! Je me lève avec précaution et me dirige vers l'endroit où j'ai entendu le bruit.
D'abord, je ne vis rien, mais après, je put distinguer une silhouette féminine dans l'arbre. Je recule d'un pas, déboussolé. Mais qui est-ce ? On dirait une poupée, celle qu'on trouve dans les vitrines de jouet pour les gosses riches. N'y tenant plus, je me demande, malgré mon manque de sociabilité :

" Qui es-tu ? Que fais tu là ? "


_________________
Skie Moondlay ♫

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brooklyn Haylen
- District Sept -
avatar


En savoir plus

MessageSujet: Re: Allez, viens là, petit écureuil...[Libre]   Mer 11 Juil - 22:06

Elle est brune. Oui, car c'est une fille...Elle doit avoir mon âge, ou un peu plus. Je ne sais pas...Elle fait très mature. Sérieuse, aussi. J'ai l'impression de voir un parallèle à moi-même, physiquement parlant. En tout cas, j'ai la brève impression qu'elle m'a repérée - non, sans blagues ?

"Qui es-tu ? Que fais tu là ?"

Un frisson me parcourt. Sa voix est glaciale, elle me transperce de toute part. Même si je vois à son visage qu'elle semble faire un effort, ses yeux ne reflètent que de la méfiance. Normal. Chances de rencontrer une ado vers vingt deux heures dans la forêt du Sept ? Aucunes. Enfin si, mais là c'est une exception.
Après cette longue méditation, je me décide à lui répondre.

"Je...je suis Brooklyn Haylen, du district Sept. Je...euh...cherchais à manger."

Qu'est-ce qu'il me prend ? Ca y est, elle sait la moitié des choses sur moi, je suis morte si elle vient explorer la forêt à la recherche de braconniers à livrer aux Pacificateurs ! D'ailleurs, rien ne devrait me la faire apparaître douce et aimable ! Sa peau est plus que pâle et fait penser au visage d'un mort, ses yeux reflètent une méfiance presque terrifiante...Et puis elle a un couteau ! Elle va peut-être m'assassiner sauvagement ! Je ne suis pas parano de naissance mais elle me fait vraiment flipper !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skie Moondlay
- District Neuf -


En savoir plus

MessageSujet: Re: Allez, viens là, petit écureuil...[Libre]   Lun 27 Aoû - 21:48

La fille de la forêt attendit avant de me répondre. Je restais méfiante. Dans ce monde, il faut toujours être sur ses gardes, à moins de vouloir se retrouver sous la terre, mort. Qui me dit que ce n'est une fille du Capitole, qui à pour mission d'espionner les pauvres gens affamés qui font du braconnage, afin de les dénoncer aux pacificateur. Les yeux plissé, mon regard resta scruté sur l'inconnue.
Enfin, elle se décida à répondre :

"Je...je suis Brooklyn Haylen, du district Sept. Je...euh...cherchais à manger."

Mais qui me dit que ce n'est pas faux. Mes doutes restèrent là, terrés dans mon esprits, mais je décidai de baisser la garde.
Mon corps se détendit, mais mon visage resta impassible. Je savais que mon poignard était dans coincé entre la toile de mon pantalon et la ceinture, dissimulé par mon tee-shirt. Avec un peu de chance, je n'aurais pas à m'en servir ...

" Moi, je suis Skie Moondlay, du district 9. Et j'étais aussi en train de chasser.

Maintenant, elle sait que je braconne. Mais moi aussi, je sais qu'elle le fait. A moins qu'elle espérait trouvé une boulangerie en pleine foret, ce qui n'est pas très probable.
Maintenant, je sais autant de chose sur elle qu'en en sait sur moi. Nous sommes ex-aequo.
Mais quelque chose me troublait. Que fait cette fille dans la forêt, tard le soir ? Une fille avec une famille normale ne devait t'elle pas rentrer chaque soir. Ses parents, si elle en a, risque de s’inquiéter. Et bon sang, pourquoi je m'inquiète pour elle, maintenant ? Peut être que toute les personnes avec qui j'ai parlé sont mortes dans d'affreuse souffrance ou me haïssent à mort. Ou encore alors, comme ma mère, m'ignore. Ce devait faire tellement bizarre d'avoir de parents qui se soucis de vous, qui s'inquiète si vous ne rentré pas le soir. Moi, je pourrais disparaître une semaine, qu'il s'en rendrait même pas compte.
La question m’obsédait tellement que je la lui posa, le plus poliment que je pouvais faire (ce qui n'est pas brillant) :

- Et ... euh ... tu n'es pas sensé rentrer chez toi, à cette heure là ? "

Les filles de mon districts (le genre de gamine bien nourris qui vous prend de haut) rentré chaque soir chez elles, si ce n'est pas leurs parents qui vienne les chercher à la sortie de l'école. Je me suis toujours dis que chez les autre district, ça devait être pareil.
Mais après avoir rencontré, comment s'appelle telle déjà ... ah oui, Brooklyn Haylen, je le rendais compte qu'il y avait peut être des gens comme moi dans les autres districts. Peut être des enfants délaissés de leurs parents, livré à eux même à un âge pourtant jeune. Obliger de violer la lois pour survivre ... la route, quoi.
Et tout ça, à cause du Capitole. Oh, oui, qu'est qu'elle détestée le Capitole.


_________________
Skie Moondlay ♫

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



En savoir plus

MessageSujet: Re: Allez, viens là, petit écureuil...[Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Allez, viens là, petit écureuil...[Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» morgan ≠ allez viens, on est bien bien bien bien.
» Quand ce n'est pas une métaphore [libre]
» Petit découpage... [Libre]
» R/ allez viens, on va baiser
» Allez viens boire un petit coup à la taverne ♫ Entre tante et neveu même si cette histoire n'est que balivernes ♫ [PV Maria]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hunger Games RPG :: • Archives • :: ✖ Anciens RPs ✖-